Où se rafraîchir pendant l’été ?

« Où trouver des endroits pour se rafraîchir durant les fortes chaleurs de l’été ? » : c’est la question que nous nous sommes posée, nous jeunes de Robespierre et de la Commune de Paris. Bien sûr, il y a la solution d’ouvrir les bouches à incendie : ce que font certains jeunes, et même des moins jeunes ! Un acte irresponsable, mais dont certains disent que c’est le seul moyen de se rafraîchir. Nous sommes partis interroger d’autres habitants de nos quartiers pour savoir ce qu’ils en pensaient.

17-07-05-été au parc du Coteau-SL (1)Suite à notre enquête auprès des habitants de nos quartiers, il en résulte que l’ouverture des bouches à incendie relève de l’illégalité et peut causer du tort : des accidents suite à des mouvements de foule, du gaspillage d’eau, le risque que les pompiers ne trouvent plus la pression d’eau nécessaire pour éteindre un incendie… De tout cela, la jeunesse n’en a pas conscience.

De manière générale, les habitants que nous avons rencontrés s’accordent à dire qu’il existerait des moyens d’éviter ce fléau :

  • ouvrir les piscines sur des plages horaires plus larges ;
  • installer une fontaine (par exemple, sur la place de la Civette) ;
  • installer des jeux d’eau (comme cet été au Parc du Coteau) ;
  • ouvrir l’accès à des salles climatisées (cinéma, patinoire…).

À Vitry-sur-Seine, nous disposons d’endroits pour nous rafraîchir : ils existent ou bien sont à imaginer d’avantage En tout cas, l’ouverture des bouches à incendie engendre un danger et un gaspillage d’eau qui entraîne un coût important

Il faudrait qu’on arrête ces ouvertures et qu’on mette en place des jeux nautiques, dans chaque quartier, lors de la période estivale.

Enquête réalisée par des jeunes du Centre Robespierre (Wassim, Anis, Amar, Ismaël et Fatimatou).

_DSC0338

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :